Equilibre et coordination, lecture et langage, hyperacousie et déficit d'attention, anxiété et sommeil, musicalité et sens du rythme dépendent de l'oreille. Comment ?

Equilibre et coordination, lecture et langage, hyperacousie et déficit d’attention, anxiété et sommeil, musicalité et sens du rythme dépendent de l’oreille. Comment ?

Pour bien comprendre  comment agit la méthode Tomatis, , il faut savoir que l’oreille permet plus que de simplement “ouïr” :

– Elle permet l’émission de la voix, parlée et chantée.
– Elle contrôle l’organe de l’équilibre, de la coordination, du tonus musculaire – de chaque muscle infime de notre corps.
– Elle guide les yeux pour lire et le bras, la main et les doigts pour écrire.
– Elle est responsable de la position verticale et nous envoie des informations continues, pour nous permettre de nous déplacer dans l’espace.
– Elle joue un rôle fondamental à travers le sens du temps et du rythme.

– Elle nous informe sur les dangers donc  elle est reliée aux émotions, anxiété, stress, colère.

Comment travaille l’oreille ?
– Au niveau de la voix, et des apprentissages qui en découlent, la lecture en particulier, le chant bien sûr et la formation musicale, mais aussi les langues étrangères, et la capacité à communiquer, toute émission sonore émise est un son contrôlé. Ce contrôle se fait grâce au capteur que représente l’oreille. La boucle audio-vocale ainsi créée constitue la source même de toutes les étapes qui se déroulent au cours de la fonction vocale. Ce « circuit audio-phonique » est à la base des processus éducatifs. 
En intervenant sur l’audition, c’est à dire, en modifiant le capteur du circuit cybernétique, on enclenche un mécanisme de contrôle permettant le réajustement de la qualité de la voix, de la coulée phonique, de sa vitesse, de son rythme et de l’intonation. 
– L’oreille transforme les stimulations qu’elle reçoit en énergie neuronique destinée à alimenter le cortex, poste de commandes central de toutes nos activités.

Comment mesure-t-on l’activité de l’écoute ?
En audio-psycho-phonologie (Méthode Tomatis), tout commence par un test d’écoute dont les résultats s’inscrivent, au fur et à mesure, sur deux courbes pour chaque oreille, l’une dite « de conduction aérienne », l’autre, « de conduction osseuse ». Il ne s’agit pas là de « ressentis » mais bien de la mesure des capacités d’écoute à un moment donné et de leurs relations avec la neurotransmission et l’activité corticale : ce sont des données objectives qui, elles, relèvent directement d’une démarche en tous points scientifique.

Pour vous donner des exemples concrets, voici quelques problèmes résolus grâce à la méthode :
– Difficultés d’équilibre
– Difficultés à comprendre ce que l’on me dit dans un environnement bruyant auquel je suis hypersensible.
– Je n’ose pas prendre la parole en public ou bien je ne me sens pas à l’aise pour donner mon avis, même s’il est pertinent.
– Les autres me font souvent répéter.
– Je manque de confiance en moi.
– Je suis trop émotif (ve)
– Tendance à bégayer, surtout en cas de fatigue.
– Sommeil lent à s’installer ou de mauvaise qualité.
– Je souhaiterais développer une activité créatrice mais je n’ose pas.
– Difficultés de prononciation.
– Accélération inopinée du rythme verbal …

– Hyperacousie
Avec une attention toute particulière aux problèmes de l’enfance :

– Problèmes, difficultés d’apprentissage à l’école : Handicap de lecture, faiblesse en orthographe, dyslexie, réflexion limitée, problèmes de concentration, distraction, difficultés de vocabulaire, de grammaire, et de prononciation.
– Des problèmes dans la région vestibulaire : équilibre, coordination, image corporelle, motricité grossière et fine, posture.
– Les problèmes de comportement : retrait émotionnel, craintes, manque de confiance en soi, anxiété, hyperactivité, déficit de l’attention, agressivité, tolérance à la frustration faible, manque de motivation.
– problèmes d’intégration après l’adoption, divorce, éloignement…
– autisme, formes légères.
– Intégration de la langue maternelle ou d’adoption …
Il est aussi intéressant de noter que de nombreux établissements scolaires dans le monde, constatant que des enfants ont besoin de régler leurs problèmes à la source, se sont équipés du matériel Tomatis.